• Sorties Octobre 2017

    Dimanche 15/10/2017 : Eric est làsmilecrysurprised
    Par Alain Darville

    Eric est sorti de sa province d’adoption. Faute de brevet sur les routes défoncées du Hainaut, il est revenu nous voir. Nous sommes tous contents de revoir Eric, c’est toujours un plaisir, même si tous, nous savons que si nous voulons essayer de rouler avec lui, nous allons en baver. Sauf Jean-Louis qui retrouve enfin quelqu’un qui roule aussi bien que lui.

    L’été est revenu, le soleil est bien là, mais la chaleur uniquement l’après-midi, 25°c annoncé. Le matin est encore un peu frisquet. Tout le monde est en cuissard court, sauf moi, Eric est même en tenue d’été intégrale, sauf les mains, qui sont gantées. Toujours aussi bizarre. A quand l’été en hiver ?

    Daniel vient nous dire bonjour, son copain Guy ne vient pas, il fera son petit tour tout seul, car nous nous partons sur le grand A, annoncé à 90 km, même s’il en fait 100. En plus des précités, il y a Pascal, Philippe V. et Nicolas. 6 sur un 100 d’une sortie club normale, c’est un événement majeur que le club n’a plus vu depuis des lustres.

    Le départ est calme, Eric fait son timide, mais le naturel revient plus vite qu’un cheval au gallot. D’ailleurs Eric est binaire : Un switch dans son cerveau est à 0 = il est au repos. A 1 = il est à fond. L’option, accélérer en montée, est toujours présente, même si le parcours est assez plat.

    Comme Jean-Louis n’en demande pas autant pour mettre la gomme, Philippe est vite tout rouge.

    Dans la côte d’Essene, j’arrive un peu attardé, exprès (si si !!) pour rester en contact lointain avec Philippe, et je les vois fumant, les yeux rougis par l’effort, Pascal engouffrant ce qu’il peut, et je me dis : « Sont fous ».

    Pascal essayera longtemps de rester avec Jean-Louis et Eric. Nicolas et Philippe resteront avec moi. Finalement le groupe se reforme après Dendermonde. Mais cette fois, nous perdons Philippe qui a dû rater un virage. D’après Jean-Louis, c’est volontaire, quand nous retrouverons Philippe, ce ne l’était pas.

    Finalement, comme nous lambinons un peu trop, Eric et Jean-Louis s’en vont et nous abandonnent. Nous continuons à trois et puis à quatre puisque nous retrouvons Philippe après Asse, qui sort d’on ne sait où. Même Marc K. passe avec son club.

    Finalement nous rentrons à deux, Philippe restant jusqu’au bout, les 98 km sont terminés après 3h45, à la moyenne de 27,5 km/h même après la fin terminée plus lentement. Eric est encore dans sa voiture même pas fatigué.

    Lien vers les photos

     

    _______________________________________________________________________

    Dimanche 01/10/2017 : Sortie Club
    Par Pierre-Yves Rosoux

    J'arrive ce matin à la sortie club à 8h29'50" ... et je ne voudrais pas faire attendre Daniel, J-Paul, J-Louis, Philippe C et Philippe V et évidemment Alain... Alain exhibe ce qu'il appelle "sa nouvelle camionnette" (X1) qui lui permet dorénavant d'y entrer toutes ses montures italiennes sans devoir détacher une roue !

    Nous partons pour le circuit 'permanent' du club nommé la flêche, le temps est frais mais sec, agréable pour rouler.

    Daniel roule au rythme de ses artères, nous le laissons et roulons donc ensemble à 6. Après quelques Km nous attend une 1ère montée. Je roule devant à mon aise et suis surpris de me faire dépasser par Philippe V, qui place une accélération aussi puissante ...que courte! Dès lors, il a mis le feu aux poudres et c'est le début d'une sortie ludique. 

    A Liedekerke, après avoir fait quelques détours pour éviter un jogging local, J-L part en solo et nous prend vite 100m. Je pousse à + de 35 kmh pour le rattraper, sans savoir qu'il prenait de l'avance pour se soulager ...

    Philippe C monte les pentes à son rythme, en épargnant au max son dos. La surprise nous vient d'Alain qui est à la dérive lors de chaque montée. Vaillant, il a roulé -avec André-un petit 200 km la veille en région namuroise, ce qui explique probablement son manque de fraicheur...Au gré des montées, je roule devant avec J-Louis et nous sommes toujours talonné par J-Pol, qui n'hésite pas à faire des petits sprints en fin de montées. C'est l'homme en forme du moment !

    A noter que la moyenne horaire à ce moment était de 26,5 kmh ce qui n'arrive pas très souvent lors des sorties club !

    A Zellik, je quitte le groupe car il me reste quelques km à faire pour aller à l'avenue de Tervuren supporter quelques connaissances qui courent le Marathon de Bruxelles... In fine avec mes détours supplémentaires mon compteur affichera 84 km et le groupe probablement 65 km...

    En conclusion, ce fut une sortie bien agréable !

     

    Lien vers les photos